L’intelligence artificielle: un facteur d’accélération de la recherche à l’IRIC
Par amk, 27/04/2022

L’intelligence artificielle: un facteur d’accélération de la recherche à l’IRIC

Devant l’ampleur des données massives produites par les nouvelles technologies au cours des dernières années, l’Institut de recherche en immunologie et en cancérologie (IRIC) de l’Université de Montréal a misé sur une expertise en données bio-informatiques et biomédicales, en partenariat avec l’écosystème de l’intelligence artificielle (IA) montréalais.

Mais comment l’IA s’applique-t-elle au domaine de la cancérologie? Comment les divers experts de ce domaine pointu parviennent-ils à se comprendre mutuellement? Et en quoi l’IA renferme-t-elle le potentiel d’accélérer les découvertes au bénéfice des patients?

L’intelligence artificielle: un facteur d’accélération de la recherche à l’IRIC

C’est ce qu’ont notamment abordé Sébastien Lemieux, directeur scientifique de la plateforme de bio-informatique de l’IRIC, et Yoshua Bengio, directeur scientifique de Mila, l’Institut québécois d’intelligence artificielle, à l’occasion de la deuxième conférence des Rendez-vous Audace, tenue le 20 avril de façon virtuelle.

Mots clés: