Fais attention! Un SMS infecte des milliers de mobiles avec un virus dangereux
Par amk, 30/10/2022

Fais attention! Un SMS infecte des milliers de mobiles avec un virus dangereux

FluBot continue de se développer sur Android : il a déjà été vu en Espagne, en Allemagne, en Pologne, en Hongrie, au Royaume-Uni ou encore au Japon.

Si la semaine dernière nous avions déjà prévenu que Grifthorse avait fait plusieurs millions de victimes, aujourd’hui nous devons à nouveau dépoussiérer le mégaphone pour alerter d’une nouvelle menace sur les mobiles Android dans le monde.

À cette occasion, nous nous référons à FluBot, un cheval de Troie Android dangereux qui se propage via des messages texte dans le but d’installer des applications malveillantes sur notre mobile, qui fonctionnent comme une passerelle pour divers phishing.

« FluBot », le cheval de Troie Android qui se propage comme la grippe

« Flubot » se développe sur les téléphones portables du monde entier grâce à un SMS

Tout commence par un message. Selon les autorités néo-zélandaises, la victime reçoit un SMS avec un lien l’invitant à installer une application ou une mise à jour de sécurité. Ce message peut contenir toutes sortes de textes pour perpétuer la tromperie : d’un forfait qui n’arrive pas à la désactivation d’un service SMS supposé payant.

Fais attention! Un SMS infecte des milliers de mobiles avec un virus dangereux

Une fois que la victime a cliqué sur le lien et installé l’application malveillante à son tour, elle commencera à bombarder l’utilisateur de notifications concernant un virus supposé qui a infecté le téléphone. C’est là que la supercherie commence à devenir un peu plus sophistiquée, puisque l’application malveillante prétend que ce virus, qu’elle surnomme « FluBot », est un logiciel espion dangereux pour lequel il n’y a qu’un seul remède : installer une supposée mise à jour de sécurité.

Bien entendu, cette supposée mise à jour de sécurité n’éliminera pas « FluBot » (rappelons qu’il n’existe pas en tant que tel) de notre appareil, mais ouvrira les portes au phishing de toutes sortes, atteignant finalement nos coordonnées bancaires. Comme si cela ne suffisait pas, ce cheval de Troie a la capacité d’accéder à notre liste de contacts afin de s’étendre encore plus.

Non, votre mobile n’a pas attrapé la grippe : c’est le message de FluBot

Au cas où vous vous poseriez la question, l’essentiel n’est pas tant d’avoir un antivirus sur Android mais de savoir où l’on clique et ce que l’on télécharge sur son mobile. Dans ce cas, la recommandation est unanime : soyez très prudent avec les SMS que vous recevez. Gardez à l’esprit que ce cheval de Troie s’est répandu dans la moitié de l’Europe et même en Australie et au Japon.

Comment supprimer toutes les publicités d’un mobile Android : guide complet

Si vous recevez un message suspect, ne cliquez sur aucun des liens ci-joints. Si vous avez cliqué sur le lien et que vous avez installé l’application d’autrefois, il est préférable de réinitialiser le téléphone mobile à partir de l’usine, puis de modifier les mots de passe de ces comptes plus sensibles.

Sujets associés : Android, Mobile

Mots clés: