Fibre optique: la Suisse clairement en retrait des moyennes européennes
Par amk, 02/11/2022

Fibre optique: la Suisse clairement en retrait des moyennes européennes

La Suisse continue de faire mauvaise figure sur le front de la fibre optique tirée jusque dans le salon, malgré de nombreuses tentatives effectuées ces dernières années, comme sur Fribourg. Selon les chiffres du Fibre to the home Council Europe, le brin de verre est désormais accessible dans 42% des ménages, contre plus de 62% en Espagne et plus de 70% en Biélorussie ou en Islande…

Différents graphiques disponibles à cette adresse montrent que la réalité est parfois assez complexe selon les marchés. En Suède, par exemple, près de 62% des ménages ont accès à différentes offres de type «fibre optique», mais la grande majorité n’a accès qu’à de la fibre tirée jusqu’au pied de l’immeuble et non pas jusque dans le salon, selon les derniers chiffres. En France, la fibre semble aussi progresser.

Complexité suisse

Fibre optique: la Suisse clairement en retrait des moyennes européennes

Pour des raisons technologiques similaires, la situation suisse est assez complexe. En effet, de nombreux ménages sont raccordés à internet par le câble (Docsis 3.1/4,0), qui possède d’importantes capacités, reposant sur un cœur de réseau en fibre optique. On se rapproche dans ce cas de la fibre optique tirée jusqu’au pied de l’immeuble.

Par ailleurs, Swisscom favorise depuis des lustres différentes évolutions permettant de sucer les lignes de cuivres jusqu’au dernier atome. Avec le G.fast, il est en effet théoriquement possible de tutoyer des débits stratosphériques sur de courtes distances, par exemple jusqu’à une armoire de quartier, raccordée à de la fibre. On se rapproche là aussi de la fibre tirée jusqu’au pied de l’immeuble…

Volonté plus claire ailleurs

Quoi qu’il en soit, lorsqu’on voit les efforts entrepris par différents grands pays européens pour développer la fibre optique, le manque d’enthousiasme helvétique interpelle tout de même quelque peu. A l’heure où le déploiement de la 5G repart, il serait temps de se poser honnêtement certaines questions.

Il serait peut-être temps de disposer d’une stratégie un peu plus claire pour le pays. Hélas, le morcèlement technologique lié à un environnement économique fragmenté ainsi que les rôles parfois peu clairs de Swisscom et des câblo-opérateurs désormais confrontés à l’américain Sunrise UPC ne vont pas aider à relancer ce dossier. D’un autre côté, le pays est plutôt bien raccordé à la toile…

Xavier Studer

Panorama du marché 2021 du FTTH Council Europe.

Partage social

WordPress:

J’aime chargement…
Mots clés: