Vacances - Le Portugal et l'Espagne "sous surveillance", tests PCR de moins de 24h pour les non-vaccinés à l'entrée en France
Par amk, 22/01/2023

Vacances - Le Portugal et l'Espagne "sous surveillance", tests PCR de moins de 24h pour les non-vaccinés à l'entrée en France

Depuis plusieurs jours, le Portugal et l'Espagne, où le variant Delta progresse de manière fulgurante, ne semblaient plus répondre à la définition des pays sans risque du ministère des Affaires étrangères.

Or, ce lundi, après un Conseil de défense extraordinaire qui s'est tenu autour d'Emmanuel Macron et Jean Castex, la France n'a toutefois pas modifié la liste des pays classés "verts". Ainsi, l'Espagne et le Portugal ne figurent pas parmi les destinations à risque.

Et cela change beaucoup de choses puisque ce lundi, dans son allocution télévisée, Emmanuel Macron a annoncé "que les ressortissants en provenance de pays à risques" devront observer une période "d'isolement contraint s'ils ne sont pas vaccinés".

Test de moins de 24 heures pour les non-vaccinés

Une mesure particulièrement forte mais qui ne concernera donc pas l'Espagne ni le Portugal même si ces deux pays "feront l’objet d’une surveillance renforcée" selon l'annonce, en toute fin de soirée ce lundi, de Clément Beaune, secrétaire d’Etat aux Affaires européennes. Ce dernier a aussi indiqué que le test exigé à l'entrée en France en provenance du Portugal ou de l'Espagne "devra dater de moins de 24 heures pour les non vaccinés".

"Se protéger partout où vous irez"

Vacances - Le Portugal et l'Espagne

Un peu plus tôt, le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal avait confirmé, sur BFM TV, que le Portugal et l'Espagne n'étaient pas placés sur la liste des pays à risques mais il a appelé ses concitoyens "à la prudence où qu'ils soient cet été". "Le virus circule fortement partout, il faut se protéger partout où vous irez".

Pour rappel, tout passager devant se rendre en Espagne par avion ou par bateau, y compris en transit, doit compléter un formulaire personnel et non transférable. Une fois ce formulaire complété et signé, le voyageur reçoit un QR code associé à son voyage qu’il doit conserver sur son téléphone portable ou imprimer afin de pouvoir passer le contrôle sanitaire aéroportuaire. Pour le passage de la frontière terrestre, aucun document n'est demandé. Au retour donc, les non-vaccinés devront produire un test PCR de moins de 24 heures.

Mots clés: