"Pourris gâtés", avec Gérard Jugnot, film non-anglophone le plus vu sur Netflix
Par amk, 21/06/2022

"Pourris gâtés", avec Gérard Jugnot, film non-anglophone le plus vu sur Netflix

CULTURE
02/12/2021 13:13 CET

La comédie réalisée par Nicolas Cuche, avec Artus et Camille Lou, était sortie le 15 septembre dernier dans les salles obscures françaises, cumulant environ 400.000 entrées.

CINÉMA - Un carton inattendu. Sorti dans les cinémas français le 15 septembre dernier, et cumulant près de 400.000 entrées, le film Pourris gâtés, avec Gérard Jugnot dans le rôle-titre, connaît actuellement un énorme succès sur Netflix, qui le diffuse à l’international depuis quelques jours.

D’après un classement relayé par BFMTV, la comédie réalisée par Nicolas Cuche est devenue, après un week-end seulement, le long-métrage non-anglophone le plus regardé sur la plateforme avec près de 17,8 millions d’heures vues, soit environ 10 millions de visionnages complets. Son poursuivant, le thriller espagnol Outlaws, en cumule moitié moins.

“Ta carrière internationale commence!”.

Pourris gâtés, remake du film mexicain Nosotros los Nobles sorti en 2013, met en scène un père de famille ayant fait fortune en partant de rien. Désirant provoquer un déclic chez sa fille (Camille Lou) et ses deux fils (Artus et Louka Meliava) - qui ne font rien à part dépenser son argent - celui-ci décide de leur faire croire qu’il est ruiné.

La Suite Après Cette Publicité

Joint par la chaîne d’information ce jeudi 2 décembre, Gérard Jugnot n’a pas caché sa joie: “C’est assez fou de voir que le film cartonne au Honduras, en Équateur, au Brésil, au Mexique”, s’est-il enthousiasmé. “Mon ami Artus reçoit plein de messages sur Instagram. Beaucoup de gens le félicitaient et il ne comprenait pas pourquoi! Puis on a vu les chiffres et on a compris. Je lui ai dit, prends une location à Los Angeles, ta carrière internationale commence!”.

“Il n’y a pas qu’Omar Sy”

Très regardé en Amérique Latine, Pourris gâtés l’est aussi en Israël, au Maroc et un peu partout en Europe (Croatie, Grèce, Italie, Portugal) d’après BFMTV. Un triomphe que l’acteur des Bronzés a du mal à expliquer.

“C’est très nouveau cette pénétration internationale. J’avais eu ça avec Les Choristes. Mais là le film est sorti il y a quatre jours! Je ne sais pas pourquoi il y a cet emballement. On savait que le film était agréable et touchait les gens, mais de là à ce qu’on reçoive des mails de l’Équateur et du Brésil... Cela veut dire que c’est un bon film”, a-t-il estimé. “Les gens sont touchés. il est à la fois très drôle, assez touchant, avec un message assez simple”, a-t-il ajouté.

La Suite Après Cette Publicité

Et de conclure: “On a pris l’habitude de voir des films autrement, et de les découvrir autrement. Sur Netflix, je regarde des films espagnols, mexicains... des trucs que je n’aurais jamais regardés avant. Ça tombe sur nous, tant mieux. Il n’y a pas qu’Omar Sy!”. Pourris gâtés, qui n’est plus à l’affiche des salles obscures françaises, sortira en DVD et VOD le 26 janvier prochain.

À voir également sur Le HuffPost: Cette intelligence artificielle pourrait bouleverser le doublage au cinéma

LIRE AUSSI

Tous les matins, recevez gratuitement la newsletter du HuffPost

Pour suivre les dernières actualités en direct sur Le HuffPost, cliquez ici

Retrouvez-nous sur notre page Facebook

Abonnez-vous à notre chaîne YouTube

Envoyer une correction
PLUS:cinemanetflixculturepourris gâtésgérard jugnot

SUIVEZ-NOUS

Avec la newsletter quotidienne du HuffPost, recevez par email les infos les plus importantes et les meilleurs articles du jour.En savoir plus

Newsletter

En vous inscrivant à ce service, vous acceptez que votre adresse mail sera utilisée par la société Huffington post, responsable de traitement, pour les finalités suivantes: gestion de votre inscription et envoi des newsletters, établissement de statistiques anonymes et règlement d’éventuels différends liés à l’utilisation du service. Le sous-traitant en charge du service est The Hufffington Post Holdings (Etats-Unis). Vous pouvez vous désinscrire à tout moment ou exercer vos droits sur vos données auprès de notre Délégué à la protection des données. Pour plus d’information, consultez notre Politique de confidentialité.

FERMER

Vidéos à ne pas rater

Cachée à Kaboul, la chanteuse Sadiqa Madadgar nous raconte deux semaines d’horreur

Abdeslam, confiance en la justice... Ce rescapé du Bataclan revient sur ce premier jour d’audience

Pourquoi attendre l’épuisement des ressources fossiles est une folie pour le climat?

Inondations à Agen après un “record absolu” de pluies, plus de 2m d’eau par endroits

Pour la réforme des retraites, les conditions ne sont “toujours pas réunies” selon Castex

Ce fan du “Seigneur des Anneaux” recrée la “Comté” dans son village

À Vichy, le douloureux travail de mémoire sur la guerre de 39-45

Les hauts et les bas d’AstraZeneca, le vaccin “mal aimé”

À Paris, les statues de femmes sont rares, mais en plus elles sont problématiques

Il suffit de quelques piétons sur leur téléphone pour perturber une foule entière

Mots clés: