Comment rouler sur le Nürburgring ?
Par amk, 06/12/2022

Comment rouler sur le Nürburgring ?

Vous êtes en possession d'une voiture de sport, d'une supercar, d'un camping-car, d'un fourgon, d'une moto, d'un scooter, d'une citadine, d'un SUV ou encore d'une voiture électrique ? Vous pouvez absolument tous rouler sur l'un des tracés les plus exigeants du monde : le Nürburgring.

À travers ce guide pratique, nous allons vous expliquer comment aller rouler sur le Nürburgring, quelles sont les choses à savoir, quelles sont les choses à faire (et à ne pas faire), mais aussi ce que vous pouvez faire là-bas. Car, au-delà du simple fait de faire du circuit, c'est tout un éco-système qui gravite autour de cette piste mythique, et il serait dommage de ne pas en profiter.

Le Nürburgring, qu'est-ce que c'est ?

Le Nürburgring est un circuit situé à Nürburg et dans les villages alentour dans la région d'Ahrweiler, en Allemagne. Il s'agit de l'un des plus grands centres de sports mécaniques au monde, à la fois par son histoire et par ses tracés multiples. Car oui, contrairement à ce que l'on pourrait croire, le Nürburgring ce n'est pas un seul et unique circuit.

Ce qui nous intéresse aujourd'hui, c'est la Boucle Nord, autrement dit la fameuse "Nordschleife" en allemand, celle qui est ouverte au public avec plus de 20 kilomètres de piste. La Boucle Nord est mythique à plus d'un titre, de par la complexité de son tracé notamment. Elle a accueilli notamment un Grand Prix du Championnat du monde de Formule 1 jusqu'en 1976.

La Nordschleife mesure aujourd'hui 20,832 kilomètres de long et présente pas moins de 73 virages "officiels", 33 gauches et 40 droits. On y trouve des montées à 16 % et des descentes à 11 %. Le point le plus haut du circuit est situé à 620 mètres d'altitude sur la ligne droite des stands, le point le plus bas étant de 320 mètres, à Breidscheid.

Le record absolu du tour est détenu depuis le 29 juin 2018 par Timo Bernhard au volant d'un prototype Porsche 919 Hybrid Evo, basé sur une Porsche 919 Hybrid avec un chrono de 5 minutes 19 secondes et 546 centièmes.

Nombreux sont les constructeurs à tenter de battre régulièrement des records au tour, suivant la catégorie du véhicule concerné. Même s'il n'existe pas de règlement officiel concernant ces records, les constructeurs se livrent une bataille sans merci pour décrocher le meilleur temps, garantissant ainsi, dans la majorité des cas, le succès commercial du modèle en question.

Le Nürburgring, vous le voyez aussi régulièrement dans nos colonnes quand il s'agit de photos espion. Ces prototypes, encore lourdement camouflés, roulent régulièrement sur cet exigeant tracé, pour la simple et bonne raison qu'il reflète à peu près toutes les situations que pourraient rencontrer la voiture durant sa durée de vie. Bien évidemment, ce sont avant tout les sportives qui sont testées sur le Nürburgring, mais il arrive parfois que des modèles plus conventionnels y fassent quelques sessions d'essai.

Quand se rendre au Nürburgring ?

Si vous souhaitez rouler sur le Nürburgring, il faut vous pencher sur les "Touristenfahrten" ou "Tourist rides", à savoir les journées ouvertes à tous. Il s'agit rarement de journée complète en semaine, mais plutôt de créneau où le circuit ouvre ses portes. Ces "Touristenfahrten" sont, en général, ouvertes tous les jours, le printemps et l'été, de 17h15 à 19h30 en semaine, et de 09h00 à 19h00 le week-end. Quelques sessions sont aussi ouvertes en automne.

N'hésitez pas à consulter le calendrier du circuit pour prendre connaissance des dates et horaires d'ouverture. Certaines journées peuvent être entièrement réservées par un constructeur, un club ou bien pour une course, et dans ce cas il n'y a pas de "Tourist rides". Si vous le pouvez, pour d'évidentes raisons d'affluence, préférez venir la semaine et non le week-end. Vous ferez également quelques économies, mais nous y reviendrons plus bas.

Attention néanmoins, la piste peut être fermée à tout moment pour des raisons imprévisibles (par exemple en raison d'un accident ou de mauvaises conditions météorologiques). Cela peut entraîner un report des heures d'ouverture ou des temps d'attente supplémentaires.

Comment s'y rendre ?

Comment rouler sur le Nürburgring ?

Si vous habitez en région parisienne, il faudra compter environ 500 kilomètres pour rejoindre le Nürburgring, soit environ 5 heures de route si le trafic est de votre côté. Sur Google Maps ou via Waze, le tracé vous fera passer par le Luxembourg, où il faudra faire un plein pour bénéficier des meilleurs tarifs. À l'heure où nous écrivons ces lignes, le litre de sans-plomb 98 coûte actuellement 1,449 euro TTC au Luxembourg en moyenne, contre 1,654 euro en France.

Une fois le Luxembourg derrière vous, vous prendrez généralement la direction de l'autobahn A1 avec quelques tronçons où la vitesse est illimitée. Attention toutefois, ils sont assez courts et il y a généralement pas mal de travaux. Si vous tombez donc au moment où le tronçon est en travaux, il y aura une limitation de vitesse. Et attention, la police veille régulièrement dans ces zones. Pour un trajet de Paris à Nürburg, il faudra compter environ 26 euros de péage en passant par l'autoroute A4.

Combien ça coûte ?

Au Nürburgring, cela fonctionne en sessions, chacun achète donc un ticket pour un tour sur place. Le coût s'élève à 30 euros pour un tour le week-end et 25 euros en semaine. Une carte saisonnière permet un accès illimité à l’année moyennant la modique somme de 2200 euros. Une petite échoppe près du circuit permettra d'aller chercher son ou ses tickets. Ils vous remettront une carte au format carte de crédit que vous pourrez garder en souvenir.

Vient évidemment l'épineuse question de l'assurance. Souvent, et pour n'importe qui, votre assurance de base ne prend pas en compte les dommages sur circuit. Et n'espérez pas souscrire une assurance sur place, ça n'existe pas. Faites donc bien attention, car les coûts demandés en cas d'accident peuvent atteindre des sommets. Voici une petite idée des tarifs pratiqués en cas d'accident, car évidemment, si vous endommagez un rail ou un élément du circuit, ce sera à vos frais. En plus des dégâts infligés à votre véhicule bien évidemment. N’hésitez donc pas à consulter votre assureur pour savoir s’il peut vous couvrir dans ce contexte spécifique.

Et toujours dans la rubrique des coûts, sachez qu'il y a des photographes présents en bord de piste lors de ces "Touristenfahrten". Ils immortalisent vos exploits pendant toute la session. Leurs photos sont ensuite à retrouver sur le site internet dédié qui regroupe tous les photographes accrédités.

Les photos sont publiées avec un watermark omniprésent, pour la simple et bonne raison que vous devrez payer afin d'avoir accès à la galerie photo complète de votre voiture. Il faut compter environ 12 euros (le prix dépend des photographes) pour télécharger une photo sans watermark. Le ficher est complet et permet, entre autres, de faire un agrandissement et d'exposer votre voiture sur le Nürburgring dans votre salon.

Quelles sont les règles de sécurité ?

Si vous avez oublié de prendre votre casque et vos gants, ce n'est pas grave, le Nürburgring n'impose pas ces équipements. Néanmoins, face à un tracé de plus de 20 kilomètres de long avec des virages en aveugle, des reliefs et des compressions parfois impressionnantes, un équipement de sécurité n'est pas forcément de trop.

Le trafic est parfois dense, surtout le week-end, pensez donc à bien regarder dans vos rétroviseurs, car certains adoptent un rythme très soutenu. Si vous vous apprêtez à vous faire doubler, n'hésitez pas à mettre votre clignotant et à vous ranger sur le côté droit de la piste pour laisser passer le modèle le plus rapide. Par ailleurs, la Nordschleife est considérée comme une route à péage et non comme un circuit. Il n’y a pas de limitation de vitesse, certes (hormis près des paddocks), les dépassements par la droite y sont donc interdits.

Cela peut paraître basique, mais l'entretien de votre voiture est primordial, car des fuites d’huile, d’essence ou de liquide de refroidissement au circuit peuvent vous interdire l’accès à la piste. Comme énoncé plus haut, le Nürburgring est un grand tracé, avec des altitudes qui sont amenées à varier. Ainsi, vous pouvez partir sur une poste sèche et, quelques kilomètres plus loin, arriver sur une portion encore mouillée.

Comme sur chaque circuit, il y a des panneaux pour vous indiquer, par exemple, une zone danger. Le drapeau jaune vous indiquera de ralentir dans les zones où un − petit − accident s'est produit. Les panneaux sont malheureusement tous en allemand, mais si vous êtes habitué aux sorties circuit, il n'y a rien de bien sorcier.

Quels véhicules peuvent rouler ?

Tout, ou presque. Comme énoncé en haut de notre dossier, même des motos, des camping-cars et des bus peuvent s'y rendre. De petites voitures peuvent aussi parfois prendre la piste, ce qui nous donne lieu à des vidéos parfois surréalistes et des duels qui le sont tout autant. Attention néanmoins aux pots d'échappement modifiés, il y a une limite de bruit fixée à 95 décibels. Il faut aussi que le véhicule reste homologué pour la route, soit dépourvu de pneus slicks et de plaques temporaires.

Et si vous ne souhaitez pas vous y rendre avec votre propre véhicule, des modèles de location sont aussi disponibles. Vous pouvez les réserver en avance via plusieurs agences de location. Par exemple, la location d'une Volkswagen Golf VII GTI pour deux tours coûte environ 200 euros. La location d'une BMW E36 325i coûtera environ 149 euros pour deux tours.

Si vous souhaitez passer à un niveau au-dessus, certaines agences proposent des modèles haut de gamme, comme une Porsche 981 Cayman GT4 où il faudra débourser environ 1400 euros pour quatre tours à son bord (essence et pass d'accès au circuit inclus). Et si vous voulez passer au niveau vraiment du dessus, il y a aussi des Porsche 911 (991.1) GT3 RS où il faudra, par exemple, débourser 4500 euros pour dix tours de piste. Évidemment, il y a des cautions et une limite d'âge à respecter, mais tout dépendra de l'agence de location.

Le fameux "péages" avant de prendre la piste.

Est-ce nécessaire de se préparer avant ?

Évidemment, avoir fait un peu de circuit avant de se rendre sur le Nürburgring, ce ne sera pas du luxe. Cela vous fera peut-être sourire, mais les jeux vidéo sont un excellent moyen de se préparer à une sortie sur le Nürb', puisque le tracé est modélisé dans quasiment tous les titres, d'Assetto Corsa, en passant par RaceRoom Racing Experience ou iRacing, ou encore les fameuses sagas des Forza et autres Gran Turismo.

À titre personnel, j'ai déjà expérimenté cette technique et, effectivement, ça aide beaucoup, mais la piste nous paraît moins large par rapport au jeu vidéo. Même si, au début, on arrive à anticiper les premières courbes, on se retrouve rapidement "perdu" après une dizaine de virages. Mais qu'importe, l'essentiel, c'est de prendre du plaisir, et ce n'est pas en deux ou trois tours que vous arriverez à vous souvenir de chaque virage.

Certains disent qu'il faut une centaine de tours pour commencer à connaître "par cœur" le circuit, et le double pour se souvenir des bonnes trajectoires et des zones à éviter. Car oui, certains vibreurs sont piégeurs, et ce ne sont pas forcément les plus hauts qui sont les plus dangereux. En outre, regardez quelques vidéos embarquées est également un bon moyen de se préparer.

Un petit souvenir de notre essai de la Honda Civic Type R sur le Nürburgring.

Que peut-on faire autour ?

Vous pensez que le Nüburgring est une véritable machine à cash ? Aujourd'hui peut-être, avec une activité économique qui s'est pérennisée, notamment grâce aux constructeurs qui, pour certains, ont construit des centres de recherche et de développement à proximité de la piste afin d'avoir un accès privilégié quand ils le souhaitent.

Par le passé, le Nürburgring a tenté de se diversifier avec la construction d’un parc d’attractions et d’un centre commercial, mais le succès n’a pas franchement été au rendez-vous et a poussé le circuit vers la faillite. Aujourd'hui, il n'y a plus de manèges et les boutiques sont plus rares qu'auparavant. Il reste néanmoins possible d'acheter des produits dérivés assez facilement, dont le fameux autocollant qui matérialise la piste et qui est bien connu des aficionados. Parmi les équipements restants, nous retrouvons un petit musée automobile, des simulateurs de pilotage assez réalistes et une piste pour faire du karting électrique.

Et pour finir, retournons sur circuit avec le Ring Taxi qui, comme son nom l'indique, permet de prendre place dans les "taxis" officiels du Nürburgring. En d'autres termes, un pilote professionnel vous emmène à bord d'une sportive (petit tips : prenez une BMW M3 ou M5 pour embarquer à plusieurs et diviser le coût par deux ou trois) et permet de vous offrir des sensations absolument incroyables, en plus de doubler absolument tout le monde sur la piste.

Car oui, les tarifs pour un baptême en Ring Taxi sont très élevés, il faut compter 299 euros pour un tour en BMW M5 (coût divisible car trois places sont disponibles), à peu près le même tarif pour un tour mené tambour battant en Porsche 911 (992) GT3, en 991 GT3 RS ou autre 992 Turbo et 349 euros pour un tour en McLaren 720S.

Source & photos : Nürburgring

À lire aussi

Le nom de Sabine Schmitz donné à l'un des virages du NürburgringRoad Trip - La Honda Civic Type R de Paris au Nürburgring
Mots clés: