Un sous-marin d’attaque russe repéré au large des 2-Caps
Par amk, 10/01/2023

Un sous-marin d’attaque russe repéré au large des 2-Caps

Manche

Ce n’est pas la première fois qu’un sous-marin russe est détecté en Manche dans l’histoire récente...

4kpartages

ParNord Littoral|

4kpartagespartagertwitterLe sous-marin n’était pas visible, mais il a bien traversé le détroit.

Samedi, un sous-marin russe est passé au large de la Manche. Évidemment, il n’est pas apparu sur les cartes, mais son remorqueur oui : le SB Prof Nikolay Muru. Et certains observateurs ont pu l’observer dans les eaux au large des 2-Caps notamment.

Pas la première fois

Le sous-marin russe en question (Novorossiysk) est long d’environ 70 mètres. Il est issu de la troisième génération de sous-marins diesel-électriques, réputés pour être les plus silencieux du monde. Avec une profondeur d’immersion autour des 300 mètres pendant 45 jours. Le Novorossiysk fait partie des sous-marins russes d’attaque les plus redoutés en raison de sa discrétion. Ce bâtiment transporte 4 missiles Kalibr, 18 torpilles et 24 mines

Un sous-marin d’attaque russe repéré au large des 2-Caps

.

Ce n’est pas la première fois qu’un sous-marin russe emprunte ce trajet. En mai 2017, le Krasnodar, un des plus récents sous-marins russe à propulsion diesel-électrique, avait été détecté au large du Royaume-Uni en mer du Nord et il avait été pris en filature par la Royal Navy lors de sa traversée du détroit du Pas-de-Calais.

En juillet dernier, rebelote. Le sous-marin russe avait été escorté par le HMS Mersey jusqu’à la mer du Nord, en passant par le détroit du Pas-de-Calais. Dans un communiqué, le capitaine de corvette Will Edwards-Bannon, commandant du HMS Mersey, avait alors salué « la coordination sans faille entre les navires alliés et les aéronefs de divers pays impliqués dans cette opération » et indiqué que son navire avait « une fois de plus joué avec succès (son) rôle dans la protection des intérêts de (notre) nation ».

Partagez sur
Mots clés: