Le navire de croisière «Polarfront» de retour dans son berceau boulonnais
Par amk, 20/10/2022

Le navire de croisière «Polarfront» de retour dans son berceau boulonnais

Décidément, le Polarfront ne veut pas rompre les amarres avec Boulogne. C’est ici que cet ancien navire météorologique de 55 mètres avait été entièrement rénové en 2017 et 2018, c’est là qu’il était revenu pour son escale technique il y a un an. Après une deuxième saison intense de croisières polaires, le voilà de retour dans le bassin Napoléon pour une nouvelle pause.

À bord, dix membres d’équipage travaillent d’arrache-pied pour réviser les machines, installer un système de réchauffage du moteur principal (afin de limiter la consommation au démarrage) et réaliser des travaux d’isolation et d’insonorisation.

Et surtout, il faut remettre à niveau les réserves avant la troisième saison d’expéditions. « On voyage dans des régions assez reculées et on ne veut pas se faire livrer par avion pour des raisons environnementales », indique Yann Le Bellec, président de la compagnie marseillaise Latitude Blanche, propriétaire du navire.

Le navire de croisière «Polarfront» de retour dans son berceau boulonnais

Plus de 700 références de produits sont actuellement réapprovisionnées… dont du miel boulonnais, qui va voir du pays !

Un équipage 100 % français

Le Polarfront poursuit donc sa nouvelle vie, poussé par ses jeunes patrons. « La dernière année a été riche. Ça reste une aventure compliquée, car il faut se battre pour assurer le remplissage et les marges ne sont pas énormes. Mais on a prouvé que créer une compagnie maritime avec un équipage 100 % français pouvait fonctionner », se félicite Yann Le Bellec.

L’armateur songe maintenant à agrandir sa flotte. Le Polarfront aura-t-il bientôt un petit frère ?

Retrouvez ici notre vidéo de la précédente escale du Polarfont à Boulogne :

Une nouvelle saison de croisières

Début avril, le Polarfront repartira pour une première croisière dans les îles Lofoten, puis il reprendra son rythme entre la Norvège, le Spitzberg et les safaris-baleines. Deux nouveautés seront au programme de cette nouvelle saison : un voyage au Groenland en septembre (complet) et une semaine de ski rando dans les fjords norvégiens (en février 2021, à partir de 4 700€ par personne, hors transferts aériens).

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Tourisme|Économie|Transport fluvial et maritime|Boulogne-sur-Mer (62200, Pas-de-Calais)
Mots clés: