SOS crise : un numéro de téléphone pour la détresse et l’isolement
Par amk, 05/09/2022

SOS crise : un numéro de téléphone pour la détresse et l’isolement

Créée il y a un an par le Samu social et l’association Les Transmetteurs, SOS crise vient au secours des « no web ».

Ouest-France Charlotte HERVOT. Publié le

Le 15 pour joindre le Samu, le 17 pour la police, le 18 pour les pompiers, et bientôt le 19 pour les situations de détresse et d’isolement ? C’est l’ambition de SOS crise, aujourd’hui accessible en composant le 0 800 19 00 00.

Plein de gens appellent le Samu parce qu’ils se sentent seuls. Quand le Covid est arrivé, les lignes ont été saturées. Le Samu Paris par exemple est brutalement passé de 3 000 à 12 000 appels quotidiens. Alors on s’est demandé comment allaient faire les personnes isolées, retrace la Dr Suzanne Tartière, secrétaire générale de l’association Les Transmetteurs.

19 000 appels en un an

Créée en 2006, l’association, qui regroupe des bénévoles retraités des domaines de la santé, de l’éducation et du social, imagine avec Xavier Emmanuelli, créateur du Samu social, une plateforme téléphonique anonyme et gratuite pour orienter les no web à travers les dispositifs d’aide médico-psycho-sociaux. Un an après, les quelque 70 bénévoles ont reçu 19 000 appels. Des personnes âgées, des étudiants, et aussi beaucoup de patients en psychiatrie​.

SOS crise : un numéro de téléphone pour la détresse et l’isolement

S’ils écoutent, les Transmetteurs régulent surtout. SOS crise n’est pas un numéro d’écoute, mais un numéro de régulation. Il n’y a pas de concurrence avec d’autres numéros comme SOS amitié ou Écoute étudiants, des structures que l’on a d’ailleurs dans notre annuaire, distingue Manon Schaefle, responsable communication de l’association. « On est là pour orienter, conseiller et quand il y a des situations difficiles, on essaie de trouver la solution, précise Dr Tartière. Quelques mots au téléphone peuvent parfois désamorcer des situations dramatiques. »

www.lestransmetteurs.org

Partager cet article SOS crise : un numéro de téléphone pour la détresse et l’isolementOuest-France.fr
Mots clés: