Les «deepfakes», qu’est-ce que c’est et pourquoi ça fait peur
Par amk, 04/06/2022

Les «deepfakes», qu’est-ce que c’est et pourquoi ça fait peur

Le deepfake, en français hypertrucage, ce sont des effets spéciaux tellement sophistiqués qu’ils paraissent réels. La technique se démocratise et progresse chaque jour, comme les risques d’usurpation d’identité.

ParSami Chebah|

partagertwitter
Chris Umé, l’auteur des deepfakes de Tom Cruise a pour objectif d’alerter sur les vidéos hyper-réalistes. Repro: « La Voix »

Quelque part en France, dans ce qui semble être une cave, Emmanuel Macron, face caméra, les traits tirés : « Mes chers compatriotes, je suis séquestré par une puissance étrangère, le président à l’Élysée est un sosie. Je lance un appel solennel. Peuple français, soulève-toi, je t’en conjure ! » Ce message d’Emmanuel Macron est un faux, la vidéo, ultra-réaliste, est un deepfake, une vidéo truquée. Un scénario de science-fiction ? Oui, bien sûr. Pour cet exemple.

Masque numérique

Mais la technologie du deepfake a fait de tels progrès qu’elle devient de plus en plus réaliste et accessible. D’abord utilisé dans le cinéma pour faire revivre des acteurs morts, le deepfake consiste, pour faire simple, à poser un masque numérique sur une personne pour la faire passer pour quelqu’un d’autre. Un masque numérique ultra-réaliste d‘Emmanuel Macron par exemple, et qui reprend non seulement les traits du Président mais aussi les mouvements et expressions du visage, grâce à l’intelligence artificielle et à des algorithmes puissants.

Les «deepfakes», qu’est-ce que c’est et pourquoi ça fait peur

Sur le réseau social Tik Tok, Chris Umé, un spécialiste des effets spéciaux, a diffusé des vidéos (1) de l’acteur Tom Cruise : Tom Cruise qui joue au golf, Tom Cruise dans son jardin, sucette à la bouche, en gros plan, rire reconnaissable entre tous. Des deepfakes.

L’auteur a voulu, par ces vidéos alerter des dangers de l’hypertrucage. Pour parfaire le réalisme, Chris Umé a fait appel à un imitateur de Tom Cruise, pour la voix.

Outil possible de propagande ?

Alors bien sûr, comme pour les débuts des photomontages, la technologie va ouvrir de nouvelles perspectives... aux escrocs. Pour l’heure, seul un léger flou trahit les deepfakes. Mais la technologie progresse, la vidéo de Tom Cruise, parfaite en tout point, en est l’illustration.

D’aucuns s’inquiètent de l’utilisation des deepfakes par les colporteurs de fakenews. Une technologie qui, entre de mauvaises mains, peut aussi servir une propagande politique très élaborée.

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Intox et fake news|Technologie|Emmanuel Macron|Tom Cruise
Mots clés: