Line Carvalho, Miss Pays de la Loire : «Je pilote régulièrement des avions»
Par amk, 22/05/2022

Line Carvalho, Miss Pays de la Loire : «Je pilote régulièrement des avions»

Paris Match. Où avez-vous grandi ?Miss Pays de la Loire Line Carvalho . J’ai grandi à Blain en Loire Atlantique, ville d’environ 10 000 habitants où je vis encore actuellement. J’y habite depuis mes 2 ans et toute ma famille proche y réside également.

Parlez-nous de votre région : pourquoi êtes-vous fière de la représenter ?Je suis très attachée à la région qui m’a vue grandir, et qui est bien sûr la plus belle à mes yeux. Notre patrimoine architectural est envié dans le monde entier : je parle bien sûr des châteaux de la Loire. Notre terroir très riche est apprécié aux quatre coins du globe comme le sel de Guérande, les vins de Loire ou encore les biscuits LU. Notre savoir-faire : construire les plus beaux paquebots du monde ainsi que les avions Airbus. Et que dire des paysages aussi sublimes que variés ? La Baule est classée parmi les plus belles baies du monde, sans compter nos villes et villages de caractère, ainsi que nos espaces naturels préservés. Je ne peux donc qu’être extrêmement fière de représenter ma région et ses habitants. J’espère leur faire honneur en emmenant les Pays de la Loire le plus loin possible dans cette compétition pour les rendre fiers en retour.

Suivez toute l'actualité Miss France

Quelles études poursuivez-vous et quel métier rêvez-vous de faire ?Je suis actuellement en deuxième année de classe préparatoire aux grandes écoles en filière mathématiques et physique, dans l’optique de devenir pilote de ligne.

Quelles sont vos passions ?Je suis passionnée par les voyages. J’ai la chance d’avoir beaucoup voyagé en accompagnant ma mère cheffe de cabine pour notre compagnie nationale sur de nombreuses destinations longs courriers. En relation avec le métier que je souhaite exercer qui est aussi une passion, je pilote régulièrement depuis trois ans suite à l’obtention de mon Brevet d’Initiation à l’Aéronautique. Je suis élève pilote à l’aéroclub de La Baule Côte d’Amour. Enfin, depuis que je suis enfant, je pratique la danse et adore me produire en spectacle.

Comment ont réagi vos proches lorsque vous leur avez annoncé que vous vous inscriviez à un concours de Miss ?Ils ont été dans un premier temps surpris puisque je suis de nature assez discrète. Ils m’ont néanmoins tout de suite encouragée, conscients que cela me permettrait de gagner en assurance et que cela ne pouvait être qu’un tremplin pour moi.

Line Carvalho, Miss Pays de la Loire : «Je pilote régulièrement des avions»

Pourquoi souhaitez-vous devenir Miss France ?Devenir Miss France est une chance exceptionnelle dans une vie. La chance de représenter notre beau pays et l’élégance à la Française. La chance de pouvoir mettre son image au service de nobles causes pour porter plus haut le message des associations et contribuer à faire bouger les choses. La chance d’aller à la rencontre des Français et de participer aux événements dans les régions. Je mesure tout ce que cela implique, la responsabilité et l’exemplarité que demande cette mission. Je me sens capable d’assumer cela et j’en serais très honorée. Voilà pourquoi je souhaite devenir Miss France, pour continuer de perpétuer cette belle tradition centenaire et apporter ma pierre à l’édifice avec toutes les dimensions de ma personnalité.

D’après vous, quel est le rôle de Miss France dans la société aujourd’hui ?A créer du lien au sens large du terme. Miss France est une icône accessible, c’est la Miss de tous les Français sans distinction de générations, classes sociales ou orientations diverses. Elle contribue à mettre un coup de projecteur sur des problématiques actuelles permettant ainsi de faire de la prévention et de mobiliser le plus grand nombre à travers les différents canaux de communication. Enfin, Miss France démontre qu’il faut croire en ses rêves et se donner les moyens de ses ambitions, c’est inspirant pour tout à chacun.

«Je ne me laisse jamais décourager»

Quelle Miss France vous a marquée et pourquoi ?Toutes les Miss ont marqué l’histoire du concours à leur manière, mais si je devais n’en choisir qu’une ce serait Marine Lorphelin . Elle dégage beaucoup de simplicité et de douceur en plus de son incroyable beauté. Je l’admire pour avoir réussi à combiner son règne Miss France à sa volonté de devenir médecin. Elle est l’une des rares à avoir repris ses études après son année et je trouve cela très courageux. Ambassadrice de l'UNICEF, je la rejoins également sur les causes qu’elle défend, c’est à elle que je m'identifie le plus.

Les concours de beauté sont souvent critiqués par rapport à l'image de la femme qu'ils véhiculent. Qu'en pensez-vous ?Par définition un concours induit qu’il y a des critères à respecter. Afin d’être plus inclusifs, des efforts ont été faits et je trouve que cela va dans le bon sens. Outre la beauté, le niveau d’étude et de culture générale sont également déterminants tout comme la qualité de l’expression orale. En résumé, la femme est selon moi mise en valeur dans toutes ses dimensions à travers ce genre de concours. Que ce soit en France ou au niveau international, ce sont des femmes brillantes et engagées qui ont été élues et elles sont inspirantes pour des millions de personnes.

Qu'est-ce qui vous différencie des autres candidates ? Quel est votre point fort ?Ce qui me différencie des autres candidates est peut-être mon ambition professionnelle qui est plutôt atypique pour une jeune femme de 20 ans. Mon point fort est ma détermination, je ne me laisse jamais décourager !

Quels sont vos défauts ?Le défaut qu’on me reproche le plus au quotidien est que je suis désordonnée, surtout sur le rangement, il faut vraiment que je travaille là-dessus. Sinon je suis assez têtue, je reste sur mes idées lorsque je suis persuadée d’avoir raison.

Quelle cause en particulier souhaitez-vous défendre ?Je souhaiterais m’investir auprès d’associations qui militent pour le bien-être des enfants à l’hôpital. Pour que les longs séjours liés à des pathologies lourdes puissent être moins pénibles grâce aux animations et à la création de plus de structures pour héberger les proches.

Pouvez-vous nous raconter un événement marquant de votre vie ?J’ai découvert dès mon plus jeune âge un grand nombre de pays étrangers de cultures diverses. Se confronter à des problématiques comme la pauvreté, l’insalubrité ou encore la pollution ouvre l’esprit et change notre manière de percevoir le quotidien occidental. A 10 ans, lorsque les enfants issus des bidonvilles djiboutiens ont coursé notre taxi mains tendues pour réclamer de la nourriture, j’ai pu mesurer la chance d’avoir la vie que je mène.

Quels sont vos modèles, les personnes qui vous inspirent ?La femme politique américaine Alexandria Ocasio-Cortez a un parcours politique inspirant en tant que jeune représentante des Etats-Unis. J’envie Thomas Pesquet, dixième Français à partir dans l’espace, pour sa réussite professionnelle et ses missions qui font rayonner internationalement notre pays dans le domaine de l’aérospatial. En plus d’être une des plus grandes actrices américaines de tous les temps, Audrey Hepburn a pour sa part consacré la fin de sa carrière en tant qu’ambassadrice emblématique d’UNICEF.

Êtes-vous un coeur à prendre ?Mon coeur m’appartient, et pour le moment, uniquement remporter l’élection Miss France pourrait le combler de bonheur.

A voir : Miss France 2022 : voici les photos officielles des 29 candidates

Toute reproduction interdite
Mots clés: